La Chambre de Commerce Haitiano Américaine appelle à la fin de l’impasse politique

410

Le président sortant de la Chambre Américano Haïtienne de Commerce et d’Industrie, René Max Auguste, appelle une nouvelle fois les acteurs politiques à favoriser un déblocage de la crise . Lors d’une cérémonie de passation des pouvoirs au niveau de la Chambre , le jeudi 4 avril 2002 , chez l’ambassadeur américain, Brian Dean Curran, M. Auguste a souligné que la crise politique ruine le pays dans tous ses compartiments. Le responsable de la HAMCHAM demande aux décideurs politiques de faire preuve de leadership, de consentir des sacrifices afin d’arriver à une solution durable. “ Au lieu d’être perdant, tout le peuple haïtien en bénéficiera” a déclaré René Max Auguste. “ Nous du secteur privé et de la société civile devons respectueusement aider les politiques à surmonter ces obstacles et je suis certain qu’ensemble nous pouvons gagner le pari” a-t-il poursuivi. Le président sortant de la HAMCHAM avant de passer le maillet à Cédric Bouquety, a également indiqué que le Pouvoir et l’Opposition doivent arriver à un compromis raisonnable pour sortir le pays de l’impasse. Dans son discours, M. Auguste a fait ressortir que de nombreuses maisons de commerce et pas des moindres sont en difficulté économique tandis que beaucoup d’autres sont déjà au bord de la faillite. Les inquiétudes de la HAMCHAM sont partagées par l’Association des Economistes Haïtiens (AEH) qui demeure préoccupée par la persistance de la crise politique dans le pays. Selon l’AEH qui tient son assemblée annuelle durant ce week-end, cette impasse politique a des répercutions négatives sur le fonctionnement de l’économie nationale. L’AEH se dit toutefois encouragée par les efforts en cours en vue de la résolution de la crise politique.

Publicité