La Commission d’Evaluation Non Constituée Encore

194

Entre temps les juristes contactés par le parti de Jean Bertrand Aristide analysent de fond en comble les faits au regard de la loi ; ils espèrent rencontrer tout le monde, les partis de l’Opposition notamment. Ces hommes de loi doivent surtout s’asseoir avec le Conseil Electoral Provisoire (CEP) pour discuter des élections contestées du 21 mai. Calixte Delatour, Garry Lissade et Pierre Labissière représentent trois (3) cabinets d’avocats se défendent de constituer la Commission d’Evaluation des élections du 21 mai. « La commission d’évaluation n’est pas encore constituée « a indiqué maitre Pierre Labissière qui confirme toutefois avoir été choisi par le parti de Jean Bertrand Aristide pour la constitution de ladit commission. Le président du sénat contesté Yvon Neptune a apporté des précisions sur la création prochaine de la commission d’évaluation ;« nous avons effectivement contacté des juristes qui auront à explorer des pistes de solution » a t-il notamment indiqué . Pour sa part le sénateur lavalas Gérald Gilles a précisé que le parti de Jean Bertrand Aristide veut dialoguer sur les controverses qui entourent les élections du 21 mai mais non pas remettre en question le scrutin . Rappelons que les joutes du 21 mai et du 26 novembre sont contestées par l’Opposition qui réclame de nouvelles élections dans le pays avec la participation de tous les secteurs politiques .

Publicité