La Convergence continue de réclamer un accord politique global

216

La Convergence Démocratique rencontre ce samedi 30 juin le Secrétaire Général de l’OEA, César Gaviria. Lors de ces discussions, les dirigeants de la Convergence insisteront sur la nécéssité de conclure un accord dans le cadre de la formation du nouveau Conseil Electoral Provisoire (CEP). Ils réclameront aussi la conclusion d’un accord politique global pour résoudre définitivement la crise haïtienne. La Convergence compte également mettre l’accent sur la nécessité d’établir un climat de sécurité dans le pays à l’occasion des prochaines élections. Les membres de la Convergence qui se sont entretenus le jeudi 27 juin avec des représentants de l’OEA, des Eglises et de la Société Civile se montrent très critiques vis-à-vis du gouvernement en ce qui concerne la constitution du CEP. “Il est clair que le gouvernement lavalas tente d’influencer la formation du CEP en indiquant avoir déjà en main huit (8) des neuf (9) membres et qu’il attend le représentant de la Convergence pour compléter la liste. Nous de la Convergence nous comptons intégrer un CEP consensuel neutre et indépendant dans le cadre d’un accord politique” a déclaré Micha Gaillard, l’un des porte-parole de la Convergence Démocratique. Le responsable annonce que sa coalition politique va discuter non seulement des procédures de mise en place du prochain CEP mais aussi des voies et moyens pour relancer les négociations de sortie de crise. La Convergence Démocratique projette de rencontrer Lafanmi Lavalas après cette série de discussions avec l’OEA.

Publicité