La Convergence dénonce une manoeuvre lavalas

98

Les dirigeants de la Convergence Démocratique dénoncent le parti au pouvoir de vouloir faire échouer les négociations de sortie de crise. Ils se montrent également préoccupés par le durcissement de ton observé chez les négociateurs lavalas deux (2) semaines après la dernière ronde de discussions de Montana. Les responsables de la Convergence rappellent que Lavalas s’était pratiquement mis d’accord sur les questions liées au départ de certains des élus contestés du 21 mai 2000 et dénoncent ainsi une manoeuvre de Fanmi Lavalas de bloquer les négociations. Dans une déclaration faite à la presse à son retour de Cuba, le représentant ai de Fanmi Lavalas, Yvon Neptune, avait indiqué que tout eventuel accord conclu par Lavalas et la Convergence doit trouver la bénédiction de la Chambbre des Députés. M. Neptune a ausi souligné que le parti de Jean Bertrand Aristide ne pouvait consentir d’autres sacrifices rappelant que des élections législatives seront organisées très bientôt pour les sept (7) sièges contestés au Sénat de la République. Toutefois il avait précisé que les magistrats devraient terminer leur mandat.