La distribution des postes ministériels doit précéder la ratification

152

D’âpres négociations précédent la séance de ratification du Premier Ministre désigné Gary Conille. Les sénateurs majoritaires ont préféré bouder une séance plénière afin de poursuivre hier lundi les négociations politiques.L’intensité des négociations semble indiquer que les deux parties sont sur le point de trouver un accord sur la distribution des portes feuilles ministérielles. Les membres du Groupe des 16 réclament ouvertement des ministères en échanges d’un vote favorable.Le sénateur Joseph Lambert convoite le ministère de l’Environnement et les sénateurs Kelly Bastien et Evaliere Beauplan le ministère de la santé.En ce qui a trait aux autres membres du groupe majoritaire il faudra trouver des formules. Le sénateur Jean William Jeanty ironise ces négociations qu’il qualifie de marchandage.Il s’agit d’une distribution de patates à des sénateurs qui ne sont pas convaincus de la qualification de M. Conille pour occuper la fonction de Premier Ministre insiste t-il. Le Groupe majoritaire décide de la tenue ou non de la séance plénière. Le président du Senat, Roudolph Joazile, visiblement embarrassé, n’a pas voulu commenter la poursuite des négociations ayant entrainé le report de la séance.Il annonce son intention de programmer une nouvelle séance ce mardi avec l’espoir que ses collègues répondront positivement à son appel. Le G 16 dicte sa loi dans ce processus de ratification en ne tenant aucun compte du groupe minoritaire.Outre des porte feuilles ministériels les membre du Groupe majoritaire veulent également obtenir des vice délégations et des directions générales. Cependant cette stratégie ne semble pas faire l’unanimité, le sénateur Desras Simon Dieuseul met en garde contre tout partenariat avec le chef d’Etat.Faisant valoir que le président ne respecte pas ses engagements le sénateur Desras croit qu’un accord politique sera vite dénoncé par la Présidence. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité