La farine de blé dominicaine contient un élément cancérigène selon les autorités

249

Les autorités haïtiennes confirment les restrictions sur l’importation des produits alimentaires en provenance de la République Dominicaine.La farine de blé est principalement visé par les dispositions indique le directeur de la Quarantaine au Ministère de l’Agriculture, Pierre Charlemagne Charles. Il soutient que les analyses ont permis de noter un taux anormalement élevé de bromate de potassium dans la farine de blé dominicaine.Cette substance peut provoquer plusieurs types de cancer, prévient M. Charlemagne. Les autorités haïtiennes exigent le respect du taux standard de 20 milligrammes de bromate par kilogramme de farine.Toutes les farines contenant des taux de bromate élevés proviennent de la République Dominicaine, a-t-il insisté. Au cours des derniers mois plusieurs tonnes de farine ont été saisies par les autorités douanières, dit-il refusant de citer les noms de quelques produits. Les autorités ont fait valoir qu’il s’agit de renforcer les restrictions déjà en vigueur.Ces restrictions seront maintenue jusqu’à ce que les normes internationales soient respectées par les producteurs dominicains a fait valoir le directeur de la Quarantaine. Il soutient que son service n’est pas intéressé par la commercialisation des produits mais par la protection des consommateurs haïtiens. Les mesures sanitaires ne visent pas à bloquer le commerce, dit-il annonçant la poursuite des investigations sur les produits dominicains. D’autres produits tels les légumes, les fruits, les produits avicoles sont concernés par les restrictions. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité