La France veut apporter son aide à la protection de l’environnement

225

Le gouvernement français manifeste sa volonté de contribuer à la lutte contre la déforestation en Haïti.En marge de la 70e Assemblée Générale des Nations Unies, le ministre haïtien de la Défense et des Affaires Etrangères, Lener Renauld, celui de l’Environnement, Dominique Pierre et la ministre français de l’Ecologie, Ségolène Royal, ont paraphé un protocole pour l’exécution d’un important projet de reforestation d’Haïti.Fernando Sulichin, Sean Parker, Phillip Caputo et Sean Penn ont également signé le protocole en présence notamment du Président français, François Hollande et du ministre français des Affaires Etrangères, Laurent Fabius. Le projet titré  » Haïti Prend Racine « , devrait constituer un tournant majeur dans le cadre de la lutte contre la déforestation en Haïti et s’inscrit dans le cadre de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015 (COP21/CMP11). La ministre française de l’écologie, a fait valoir qu’au cours des dernières années l’érosion des sols et la déforestation se sont intensifiées notamment en raison de multiples catastrophes naturelles dont des ouragans. Les autorités françaises et haïtiennes ont convenu que ce projet qui va fédérer toutes les initiatives publiques et privées dont celles de l’organisation de Sean Penn (J/P HRO). Cette organisation a réalisé des actions importantes depuis le violent séisme du 12 janvier 2010 notamment à travers l’aide humanitaire et dans la reconstruction d’Haïti. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité