La liste des victimes des inondations s’allonge

295

Vingt deux (22) morts et des disparus , tel est le dernier bilan communiqué par les autorités suite aux inondations qui ont frappé le Sud et la Grand’Anse cette semaine. Le Bureau de la Protection Civile dirigé par Yoléne Suréna, précise que les recherches se poursuivent pour retrouver les disparus . Les responsables de cet office conseillent aux populations des zones à risques de se déplacer pour éviter de nouvelles victimes . Dans un appel le 29 mai 2002 , ce bureau avait précisé que les risques d’inondations pour ce week-end demeuraient toujours très grands. Pendant ce temps, le gouvernement a décaissé en urgence quatre (4) millions de gourdes pour voler au secours des sinistrés. Selon le docteur Suréna, cette assistance ne concerne la réhabilitation des infrastructures . A l’occasion de ces intempéries , le pouvoir Lavalas par la voix du représentant a.i. du parti dirigé par Jean Bertrand Aristide, Jonas Petit , s’en était pris à la Convergence ( Opposition) pour le maintien des sanctions économiques internationales contre Haiti . Pour M. Petit , à cause du gel de l’assistance internationale, le gouvernement n’est pas en mesure de fournir un support considérable aux populations victimes. Le gouvernement américain a annoncé , le mercredi 29 mai dernier , avoir fait un don 50 mille dollars aux sinsitrés . L’ambassade a précisé que ces fonds serviront à l’achat de matériels et de produits de première nécessité dont la distribution va être assurée par la Catholic Relief Service ( CRS). Auparavant, l’Organisation des Etats Américains (OEA) avait octroyé 20 mille dollars américains au gouvernement haitien.

Publicité