La Minustah préoccupée par l’intensification des actes de violence

99

La Mission des Nations Unies pour la Stabilsation d’Haïti(MINUSTAH) est préoccupée par les actes de violence et de kidnapping dans la région metropolitaine.La porte parole de la mission de l’ONU, Sophie Bouteau de Lacombe , qui croit que ces actes de violence sont liés au crime organisé et au traffic de la drogue rappelle que la Minustah apporte un appui à la police haïtienne chargée de lutter contre le crime organisé.Sophie Bouteau de Lacombe estime qu’une justice et une police efficace sont indispensables au rétablissement d’un climat securitaire dans le pays.La Minustah réaffirme sa détermination à appuyer les autorités policieres à rétablir le calme dans la zone de Martissant( sud de la capitale).La porte parole de la Minustah affirme que les troupes de la mission onusienne sont deployés dans la région pour prevenir d’autres activités criminelles et permettre aux autorités haïtiennes de faire leur travail.Sophie Bouteau de Lacombe souhaite une bonne collaboration entre les autorités policières et judiciaires afin de garantir le respect des droits humains et éviter l’annulation des procédures .Par ailleurs la Minustah appui le conseil électoral pour l’organisation des législatives partielles de Grande Saline .Sophie Bouteau de Lacombe indique que la Mission onusienne apporte un appui logistique et assurera la securisation des opérations électorales qui auront lieu le 30 juillet dans la circonscription de Grande Saline.Rappelons que la Mission de l’ONU salue l’engagement des bailleurs de fonds en faveur du redressement de l’économie haïtienne.La porte parole de la Minustah affirme que la promesse de 750 millions de dollars d’aide pour la prochaine année fiscale prouve la détermination de la communauté internationale à appuyer le processus de stabilisation politique d’Haïti.