La Minustah s’implique dans des activités sociales pour encourager la paix

229

La Mission des Nations Unies pour la Stabilisation d’Haïti (Minustah ) entend faciliter l’application du programme d’apaisement social ( PAS) élaboré par le gouvernement Alexis. La porte parole de la mission de l’ONU, Sophie Buteau de Lacombe, affirme que la section humanitaire de la Minustah et les organisations internationales se sont engagées lors du dernier forum humanitaire bi mensuel du PNUD à préparer un dossier afin d’accompagner la mise en application du PAS. Sophie Buteau de Lacombe explique que cette décision est le résultat d’une rencontre entre le ministre de la Planification Jean Max Bellerive et les représentants de la communauté internationale.Par ailleurs la Mission de l’ONU et le PNUD ont lancé la semaine dernière le projet Caravanne de la paix dans le quartier de Bel Air ( Port-au-Prince ). La porte parole de la mission de l’ONU affirme que ce programme réalisé par la section Démobilisation Désarmement et Réinsertion( DDR) de la Minustah vise à sensibiliser la population sur les problématiques de la violence et du désarmement. Dans le cadre de la caravanne de la Paix la Minustah compte organiser des spectacles culturels et des conférences –débat dans différentes régions du pays en accord avec les associations communautaires.Notons que la Minustah s’implique d’avantage dans les projets sociaux dans différentes régions du pays. Le porte parole militaire de la Minustah, Elam Hati, qui affirme que des ingénieurs brésiliens, chiliens et équatoriens sont impliqués dans ces travaux d’infrastructures précise que les ingénieurs chiliens participent à la réfection du tronçon de route Cap- Limbé.

Publicité