La présentation de la déclaration de politique générale de Jacques Edouard Alexis au Parlement repoussée à la semaine prochaine

202

La présentation de la déclaration de politique générale du Premier ministre ratifié Jacques Edouard Alexis pourrait avoir lieu la semaine prochaine. Les parlementaires ont exigé une copie du texte 24 heures avant la séance de ratification, a appris Radio Métropole. Des parlementaires de diverses tendances se montrent très exigents vis-à-vis du Premier ministre ratifié Alexis qui devra les convaincre tant par sa politique que par la composition de son cabinet ministériel. Entre temps, des représentants de Fanmi Lavalas (le parti du président déchu Jean Bertrand Aristide) au Parlement se plaignent de n’avoir pas été impliqués dans les négociations pour la constitution du nouveau gouvernement. Jonas Cofi, député de la première circonscription de Port-au-Prince indique que les parlementaires lavalas n’ont été consultés ni par le Président René Préval ni par le Premier ministre Jacques Edouard Alexis. Il déclare attendre des signaux clairs de l’Exécutif Lespwa en ce qui a trait à la présence de membres du parti au sein de la nouvelle équipe gouvernementale.La coordination régionale de Fanmi Lavalas se dit inquiète de l’avenir du pays durant le mandat de René Préval. Des dirigeants du parti Fanmi Lavalas à Petit-Goave, critiquent le Président Préval qui, selon eux, n’a pas fait appel aux lavalassiens avant de désigner Jacques Edouard Alexis au poste de Premier ministre. La coordination régionale de Fanmi Lavalas appelle tous les membres du partis à se mobiliser pour défendre leurs intérêts.Confirmé par le Sénat mercredi dernier, Jacques Edouard Alexis, allié de longue date de René Préval et ancien Premier ministre, a obtenu 79 votes au sein de la Chambre des députés, qui compte 99 sièges, alors que deux députés se sont abstenus.Jacques-Edouard Alexis, 58 ans, a déjà été premier ministre de 1999 à 2001 lors de la première présidence de René Préval. Agronome de formation, M. Alexis a également été ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports en 1998.Ancien doyen de la Faculté d’agronomie et de médecine vétérinaire de l’université d’État d’Haïti, il est membre fondateur et premier recteur de l’Université Quisqueya de Port-au-Prince (1990-1995).

Publicité