La reprise des négociations de sortie de crise toujours dans l’impasse

199

La reprise des négociations ne semble pas pour demain, La Convergence Démocratique continue de réclamer la libération de la totalité de ses partisans arrêtés après les évènemenst du 28 juillet dernier. L’un des porte-parole de la Convergence, Paul Denis, a rendu publique une liste de membres de l’Opposition toujours gardés au Penitencier National . M. Denis souligne que les discussions dans un tel contexte s’avèrent difficiles . Pendant ce temps, le président de la Conférence Episcopale encourage les responsables de Fanmi Lavalas et de la Convergence Démocratique à retourner à la table des négociations. Monseigneur Hubert Constant qui s’est entretenu avec les différents secteurs impliqués dans la crise soutient que les deux (2) parties ont déja manifesté leur volonté à résoudre la crise mais reconnait certaines contraintes à la reprise des discussions. Le représentant spécial du secrétaire général de l’OEA en Haïti Sergio Roméro Cuevas a tenté en vain de convaincre les acteurs de la crise à reprendre les discussions. La Convergence Démocratique demande au pouvoir en place de créer un climat favorable aux négociations. De son côté Fanmi Lavalas se dit prêt pour une nouvelle ronde de discussions et déclare attendre le signal de L’Organisation des Etats Américains (OEA).

Publicité