L’ambassadeur de France souhaite la nomination d’un nouveau Premier Ministre

186

L’ambassadeur de France à Port-au-Prince, Didier le Bret, espère que les autorités haïtiennes pourront former un gouvernement dans le meilleur délai.Ce qu’on peut souhaiter pour le pays c’est que le président puisse se mettre au travail rapidement dans l’intérêt des citoyens, a insisté le diplomate français. Au nombre des priorités auxquelles le gouvernement devra faire face, M. Le Bret cite la lutte contre l’épidémie de cholera et la reconstruction des villes détruites par le séisme. Interrogé sur la poursuite de la coopération franco-haïtienne, M. Le Bret a assuré que les programmes n’ont pas été interrompus.En ce qui a trait au rejet de la candidature de Daniel Rouzier, le diplomate français a fait valoir qu’il s’agit du résultat d’un processus conforme au fonctionnement des institutions.C’est une décision souveraine du Parlement juge le diplomate français rappelant que leaders de l’exécutif et du législatif ont été élus lors du dernier scrutin. L’ambassadeur de France plaide pour un consensus entre le chef de l’Etat et les leaders du Parlement en vue de ratifier un Premier Ministre.Il considère la ratification du Premier Ministre comme une étape indispensable pour que le gouvernement puisse relancer véritablement les activités.Perdre un mois supplémentaire ne sera pas profitable pour le pays, conclut M. Le Bret. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité