Lamothe assure qu’il n’y a plus de refuge pour les kidnappeurs

104

Le Premier Ministre haïtien Laurent Lamothe a réitéré la détermination de son gouvernement à combattre le fléau du kidnapping.Intervenant à l’issue d’une réunion du Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN), M. Lamothe a salué l’opération des forces de l’ordre ayant permis l’arrestation de Clifford Brandt, chef d’un important réseau de kidnappeurs. C’est une victoire pour les forces du bien, a-t-il soutenu mettant l’accent sur la nécessité de combattre l’impunité.M. Lamothe a réaffirmé la détermination des autorités à traquer tous les auteurs d’enlèvement à quelques classes sociales qu’ils appartiennent. Le chef du gouvernement appelle à la solidarité entre les divers secteurs de la vie nationale afin de converger les efforts dans la lutte contre le kidnapping.C’est un crime lâche et crapuleux, il faut en finir avec le kidnapping, a martelé M. Lamothe qui exhorte les autorités judiciaire à accompagner les forces de l’ordre dans cette tache. Tout en saluant le travail accompli par la Cellule contre enlèvement (CCE) de la DCPJ, M. Lamothe a attiré l’attention sur la nécessité de poursuivre l’enquête afin d’appréhender les criminels en cavale.Certains policiers membres du gang sont en cavale et doivent être retrouvés, insiste le chef du gouvernement qui fait état des manœuvres de déstabilisation de ces bandits en fuite. Les autorités haïtiennes promettent qu’aucune protection ne sera accordée à des criminels recherchés pour avoir perpétrés des crimes.Ce sera zéro tolérance, a renchéri le ministre de la justice, Jean Renel Sanon. LLM / radio Métropole Haïti