Lancement du Programme « Approche éco systémique sur la Côte Sud d’Haïti

162

Selon un communiqué du ministère, ce programme financé par le Fond pour l’Environnement Mondial à hauteur de 6.2 millions de dollars sur une période de 5 ans cherche à renforcer la résilience des écosystèmes dans les communautés vulnérables face aux impacts du changement climatique. Le Ministre de l’Environnement Haïtien, Simon Dieuseul Desras, a procédé ce mardi au lancement officiel du Programme « Approche éco systémique sur la Côte Sud d’Haïti » à Port Salut. Le Ministre a souligné les efforts du Gouvernement Haïtien ayant facilité la définition des grands axes du programme entre le FEM et les différentes parties prenantes pour sa mise en œuvre. «Ce projet prône une stratégie intégrée englobant tous les écosystèmes et zones de production agricoles en partant de la montagne pour arriver à la mer. Les différentes composantes du projet essaient aussi d’adresser toute la problématique de la destruction des écosystèmes du Grand Sud dans une perspective de relèvement et lutte contre la pauvreté», a dit le Ministre. Lancé dans un contexte post désastre, le programme « Approche éco systémique sur la Côte Sud » vise entre autres le renforcement des capacités locales en vue d’anticiper et de répondre rapidement aux aléas météorologiques dans la région du Grand Sud. Le but est de renforcer les écosystèmes clés qui contribuent à la génération de revenus et des moyens de vie de la population rurale. De plus, le projet vise à renforcer les capacités des petits ilots autour de l’Ile à Vache à mettre en place les systèmes d’alerte précoce. Les activités dans le cadre de ce programme auront lieu principalement dans les communes du Sud entre Port Salut/St Jean du Sud et Tiburon. Elles favoriseront la reprise des initiatives économiques vertes tout en augmentant la résilience dans les villes de la zone côtière. Le Ministre a salué l’apport technique d’ONU Environnement dans la conceptualisation de ce programme devant aboutir à une utilisation efficiente des ressources naturelles. «Ces actions concrètes vont bénéficier non seulement à la génération actuelle mais aussi aux générations futures. Elles complèteront les actions déjà mises en œuvre par le Ministère de l’Environnement avec le support de ONU Environnement grâce aux financements de la Norvège, de la BID et du PNUD», a déclaré Matti Lehtonen, chef de programme de l’ONU Environnement en Haïti. Le Fond pour l’Environnement Mondial est un organisme dédié à la coopération internationale ayant pour vocation de financer des initiatives dans la lutte contre les principales menaces qui pèsent actuellement sur l’environnement. Il s’agit d’un partenariat entre les gouvernements, le secteur privé, les ONG ainsi que des organisations internationales interpelées par les enjeux environnementaux au niveau mondial, tout en soutenant les initiatives de développement durable au niveau national. EJ/Radio Métropole Haïti

Publicité