Latortue exige l’implication de tous les secteurs dans laccord

156

Le chef de file du parti Ayiti an Aksyon (AAA), M. Youri Latortue, conditionne sa participation à l’accord du Premier Ministre Ariel Henry à une consultation des autres secteurs politiques.
Il fait référence notamment aux 10 sénateurs, qui supportent le président du Grand Corps et à la commission pour la recherche d’une solution haïtienne à la crise.


L’ex sénateur Latortue juge qu’il faut une entente entre tous les acteurs afin de légitimer dans le cadre d’un consensus le Premier Ministre et son gouvernement.
Préoccupé par la dégradation du climat sécuritaire l’ex president du Sénat entend s’impliquer personnellement dans les efforts pour rétablir la paix.


Sa proposition visant la création d’une unité anti terroriste pour combattre les gangs à été intégrée dans l’accord.
Il se réjouit que l’ensemble des acteurs aient supporté sa vision mais reste convaincu qu’une entente, et non une adhésion, est indispensable pour garantir une protection légale aux policiers et militaires membres de l’unité.


L’ancien officier des Forces Armées d’Haiti entend s’impliquer dans la formation des agents et même dans les opérations sur le terrain.
L’ex sénateur Latortue espère obtenir gain de cause face à ses camarades de l’opposition sur la nécessité d’une pour visant à rassembler le plus grand nombre.


Une séance de travail entre le Premier Ministre Henry et les responsables de la commission de recherche d’une solution haïtienne à la crise est prévue au cours de cette semaine.

LLM / Métropole Haïti