Le bâtonnier favorable à un syndicat de police

221

Le bâtonnier de l’ordre des avocats de Port-au-Prince, Monferrier Dorval, presse les autorités à reconnaître le droit des policiers à constituer un syndicat.Il souligne que ce droit est garantie par la constitution tout en insistant sur la nécessité de légiférer dans ce domaine.Selon M. Dorval la Constitution est supérieure à une loi.Les règlements de la Police sont simplement des règlements, ajoute t-il insistant sur l’opportunité de les modifier.Pour le juriste le droit de former un sysndicat est un droit de tous les travailleurs, c’est un droit du travail.Toutefois il fait remarquer que le droit de grève doit être réglementer.Il rappelle que le droit de grève peut être interdit pour les membres des forces de l’ordre.Il exhorte les autorités gouvernementales à adopter des dispositions urgentes en vue de garantir un climat sécuritaire.De plus il condamne les actes de vandalisme et la tentative d’incendie du cabinet de maitre Samuel Madistin.Le bâtonnier encourage les policiers syndiqués à défendre leurs droits en respectant la liberté des autres citoyens. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité