Le bibliotaptap de l’ouest de retour sur ses sites avec une collection enrichie !

183

Après plusieurs jours chez les artisans de Tap tap sur la Grand-rue de Port-au-Prince, la bibliothèque mobile de FOKAL, le bibliotaptap, est de retour sur ses sites depuis le 19 novembre dernier. Selon des informations disponibles sur le site de la FOKAL, de grandes réparations ont été effectuées au niveau de la carrosserie du Bibliotaptap sans modifier sa conception. Ces travaux visaient entre autres à renforcer les structures au niveau des rayons pour protéger les livres contre la pluie. De retour sur le terrain depuis le 19 novembre, l’équipe a remplacé le site de Gressier par celui du Champs de mars qui va bénéficier des services du bibliotaptap chaque deux mardis et mercredis du mois. Pour cette reprise d’activités, les lecteurs auront accès à de nouveaux titres. Depuis le mois d’août 2015, Le bibliotaptap (BTT) de l’ouest a commencé à recevoir la livraison de ses commandes en librairie. Ces titres, environ une centaine, arriveront graduellement sur les rayons de la bibliothèque. Enfants, jeunes et adultes seront mieux servis dans leur section respective dans les catégories fiction et documentaire. Pour la littérature enfant, l’équipe a sélectionné 16 tomes de la célèbre bande dessinée (BD) d’Akira Toriyama, les « Dragon Ball », très sollicités par les jeunes. La collection de mini-bandes dessinées « Max et Lili » complète également cet ensemble, ce sont de petits textes touchant des sujets du quotidien à partir d’approches et écrits adaptés aux enfants. Des ouvrages documentaires pour mieux comprendre et aider les enfants ont été ajoutés à la collection, parmi eux « La timidité » du pédiatre français Catherine Dolto. Dans un mélange de poésie et de documentaire, à travers « Les droits de l’homme racontés aux enfants », Jean-Louis Ducamp titille la curiosité des jeunes sur la notion des libertés universelles : « tu peux vivre, tu peux manger et parler à ta guise, tu peux aller et venir sans que tu sois menacé, tu peux fréquenter l’école, tu peux apprendre, tu peux jouer, t’amuser, te distraire, te cultiver…tu peux bénéficier de tout cela, tu en as le droit », écrit-il. Des ouvrages de méthodologie, de médecine, de psychologie, d’histoire, de droit, etc. font partie de la liste qui répond également aux suggestions du public adulte. Cette première grande acquisition de l’année 2015 est réalisée grâce à la subvention de la Fondation Digicel Haiti. EJ/Radio Métropole Haïti

Publicité