Le chef de la Police n’écarte pas un affrontement avec Fantôme 509

2115

Les autorités policières haïtiennes envisagent plus que jamais un affrontement avec le groupe fantôme 509

Le chef de la Police, M. Léon Charles, est très clair si les membres de Fantôme effectuent une nouvelle sortie violente dans les rues de la capitale ils ne rentreront pas comme ils étaient sortis.


M. Charles ne décolère pas contre les membres de ce groupe, qui ont incendié de nombreux véhicules et semé la terreur lors de leurs multiples sorties dans les rues de la capitale.
Lors d’une visite de sympathie aux parents du policier tué lors de l’affrontement du 5 février 2021 entre des membres de fantôme et une patrouille de Swatt, M. Charles a prévenu que les forces de police ne seront plus passifs.


Pour le chef de la Police il s’agit d’un groupe de bandits. Il rappelle que s’il s’avère qu’il existe des policiers dans ce groupe ils subiront une peine double.


Lors de leur dernière sortie les fantômes avaient confrontés à une résistance des forces de l’ordre .
Ils n’avaient pu déambuler dans les Rue de Pétion ville et avaient eu des accrochages avec des patrouilles.

Plusieurs personnes ont été tuées lors d’une fusillade avec une patrouille de Swat.
Les autorités policières avaient indiqué qu’au moins 3 fantômes ont été tués et le leader du groupe arrêté.


Les membres du groupe sont traqués par les forces de l’ordre.
Selon certaines informations au moins deux membres du groupe ont fui en République Dominicaine en compagnie de l’opposant Ralph Youri Chevry.


LLM / radio Métropole Haïti