Le chef de l’Etat dévoilera sous peu le nom du Premier Ministre

184

Le président haïtien Michel Martelly promet que le nom du Premier Ministre désigné sera connu avant la fin de cette semaine. Dans la phase des négociations politiques préalables à la formation d’un gouvernement le chef de l’Etat s’était impliqué directement.Une rencontre avec les sénateurs doit avoir lieu avant le prochain déplacement du chef de l’Etat. Outre son implication personnelle, le président Martelly a également changé de stratégie en proposant plusieurs personnalités pouvant éventuellement occuper la fonction de chef de gouvernement.Plusieurs législateurs ont confirmé que Bernard Gousse, Jean Henry Céant et Jean Max Bellerive figurent parmi les personnalités encore en lice. Le Premier Ministre démissionnaire devra à partir de ce vendredi convaincre les sénateurs de l’opposition minoritaire.Le sénateur Steven Benoît, président de la commission anti corruption, confirme que M. Bellerive répondra à une invitation en vue de fournir des informations sur l’utilisation des 163 millions de dollars de Pétro caribe et l’état d’avancement des projets de la Commission Intérimaire pour la Reconstruction (CIRH). De son coté, l’ex candidat a la présidence Jean Henry Céant, silencieux depuis l’investiture de Martelly espère favoriser un consensus entre l’Inité et l’opposition. Le 3 eme candidat, l’ex ministre de la justice, Bernard Gousse, semble effrayer une frange de l’Inité, proche de la mouvance lavalas.Le sénateur Moise Jean Charles et le député Polly Faustin, accusent le juriste d’avoir été l’instigateur de violations de droits de l’homme durant le gouvernement de transition. Le chef de l’Etat pourrait tenir compte des réactions des parlementaires avant de designer officiellement son Premier Ministre. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité