Le courant ne passe pas entre Me Leblanc et M. Préval

201

Le chef de l’Etat haïtien a critiqué les lenteurs enregistrés dans le dossier de l’assassinat du Directeur de Radio Haïti Inter, Jean Lépold Dominique. René Préval a plaidé pour un renfocement de l’appareil judiciaire afin de mieux lutter contre l’impunité. Pour sa part, Maitre Camille Leblanc a défendu son action au ministère de la justice et croit avoir contribué énormément à la réforme judiciaire. Toutefois le titulaire de la justice indique qu’il reste beaucoup de chemin à parcourir. Les organisations de défense des Droits Humains contestent également le bilan négatif de la réforme judiciaire dressé par le président sortant René Préval. Ces organisations, entre autres, la POHDH et le NCHR estiment que des pas importants ont été faits tout en soulignant le chemin qui reste à parcourir. En outre, elles ont critiqué les discussions publiques entre René Préval et Camille Leblanc sur la question de l’impunité.

Publicité