Le délégué de l’Artibonite se dit humilié par des Casques bleus

194

Le représentant de l’Exécutif aux Gonaïves, Elie Cantave, et trois dirigeants du Front pour la Reconstruction Nationale (FRN) affirment avoir été maltraités par des agents de la Minustah. L’incident s’est produit dans la soirée du lundi 18 avril 2005 alors que les casques bleus opéraient une fouille. Le délégué départemental de l’Artibonite précise qu’en dépit du fait qu’il s’est identifié, les agents de la Minustah lui ont intimidé l’ordre de se coucher à même le sol pour être fouillé. Elie Cantave insiste sur le fait qu’il a été humilié car il s’est clairement identifié comme représentant du pouvoir intérimaire. Le délégué départemental,offusqué, parle de comportement d’occupant. Cette opinion est partagée par, Butter Métayer, le président du Front qui a subi le même sort. Les responsables de la Minustah n’ont pas encore réagi.

Publicité