Le Deuxième Face à Face Lavalas Oppositon Difficile

170

Le secrétaire général adjoint de l’OEA , Luigi Enaudi, qui a réussi à réunir les protagonistes haïtiens autour de la table des discussions le mardi 17 octobre , n’arrive pas jusqu’ici à réaliser le deuxième face à face Lavalas/Opposition souhaité pour lancer de véritables négociations sur la crise post-électorale. Les deux (2) parties confirment effectivement qu’il n’y a pas eu d’avancée significative dans les pourpalers sinon que Lavalas serait prêt à concéder quelques uns de ses sénateurs selon l’Opposition. Sauveur Pierre Etienne, porte-parole du Groupe de Convergence Démocratique, rejette l’offre qui ne répond pas selon lui, aux principes démocratiques et soutient que c’est tout le vote du 21 mai qu’il faut remettre en question. De son côté, le porte-parole de Fanmi Lavalas, Yvon Neptune, rappelle que son parti n’entend pas négocier le vote du peuple. M. Neptune a d’ailleurs démenti que le parti de l’ancien président Jean Bertrand Aristide pourrait laisser tomber quelques uns de ces parlementaires; c’est tout le noeud gordien de la crise post-électorale.

Publicité