Le Front pour l’autonmie de l’UEH repart à l’offensive contre le Ministère de l’Education Nationale.

195

Le Front de Résistance pour la Défense et l’Autonomie de l’Université d’Etat a fait l’annonce , le mercredi 4 septembre 2002, d’une série d’activités pour forcer le gouvernement à revenir sur sa décision . Le Front projette d’organiser notamment une manifestation à la date du 19 septembre pour tenter de faire entendre raison au régime Lavalas . Depuis la décision de la ministre de l’Education Nationale , Madame Myrtho Célestin Saurel , de révoquer le conseil dirigé par Pierre Marie Paquiot , le secteur universitaire connait des moments difficiles .Plusieurs mouvements ont été organisés par les étudiants du Front de Résistance pour dire non à l’ingérence du gouvernement dans les affaires internes de l’UEH. La dernière manifestation organisée par les étudiants du Front en date du 22 août a été etouffée dans l’oeuf , sous les yeux de la police , par des membres d’Organisations Populaires (OP) Lavalas à l’Ecole Normale Supérieure. De son coté, le responsable de l’Union Nationale des Normaliens Haitiens (UNNOH), Josué Mérilien , a critiqué la décision du gouvernement de procéder à la rentrée des classes en dépit de la détérioration de la situation économique. Lors d’un point de Presse, le mercredi 4 septembre , M. Mérilien a exigé du Ministère de l’Education le respect des accords de 97 qui prévoit l’amélioration des conditions de travail des enseignants. L’UNNOH a appelé du même coup le Ministère de l’Education Nationale à intervenir dans le dossier de la hausse des frais de scolarité.

Publicité