Le Gaz Propane Inaccessible aux Petites Bourses

225

Les fournisseurs locaux et commerçants accusent la gourde haïtienne qui pourtant affiche depuis quelques jours un meilleur comportement par rapport au dollar. Cette devise sans laquelle le marché local ne peut fonctionner, serait introuvable pour bon nombre de commerçants; un pretexte retorquent les consommateurs qui accusent certains membres du secteur des affaires de profiter de l’instabilité politique pour faire fortune, alors que le pouvoir d’achat de la majorité des haïtiens diminue de jour en jour. Le coût de la vie en Haïti a triplé ou presque en moins d’un an. Avant décembre 1999, le prix de la bombonne de gaz propane de 25 livres ne dépassait pas 145 gourdes.; dix (10) mois plus tard, le même récipient coute 300 gourdes , soit 155 gourdes de plus. Une note salée qui s’ajoute à la hausse du prix du carburant, de l’électricité , de l’eau potable , de l’écolage , du loyer etc… Serait-ce le fruit du hasard? La crise a commencé avec les propos tenus par le président René Préval en début d’années. Le chef de l’état avait annoncé des mesures visant à diminuer la consommation du charbon de bois. Il avait promis de rendre le gaz propane accessible à toutes les couches de la population haïtienne . René Préval avait même annonce un projet de distribution de réchauds à gaz aux restaurateurs de rue moyennant un contrat.A part les déclarations des autorités gouvernementales expliquant les difficultés du pouvoir d’intervenir sur le marché pour fixer le prix du propane, les fournisseurs locaux sont plutôt réservés. Aucun détail n’est fourni à la presse pour cerner le problème. En l’absence de mesures d’urgence pour stopper cette hemorragie qui risque de ruiner les familles haïtiennes, le prix du propane va à coup sur continuer à grimper en cette fin d’année.

Publicité