Le gouvernement assume le leadership des opérations sécuritaires

Au cours des dernières 48 heures le Premier Ministre Haïtien, M. Gary Conille, a quelque peu levé le voile sur les grandes lignes de la stratégie de reprise de contrôle du territoire national. Le chef de la villa d’accueil a souligné que le leadership et la vision sont haïtiennes.

Il reviendra donc aux autorités sécuritaires et gouvernementales de décider du quand et du comment des opérations. Il est évident que des opérations devront être réaliser pour reprendre les quartiers et les villes. En ce sens M. Conille assure que ce sont les militaires et les policiers  haïtiens qui auront la charge de lancer des assauts dans des quartiers populeux.

Au cours des deniers jours les chefs de gang se sont évertués à concentrer une forte densité de résidents autour de leur repaires. C’est la stratégie du bouclier humain.

Les policiers et les soldats de la mission multinationale viendront en accompagnement aux forces haïtiennes. Et il reviendra aux autorités  haïtiennes de solliciter l’appui de la force. 

La preuve de cette mise en place est la création d’une structure de commandement conjointe  PNH / FADH des opérations.

Le Premier Ministre s’est gardé de fournir des détails sur le déploiement de la mission assurant que le processus devrait s’accélérer dans les prochaines semaines.

Interrogé sur le début des opérations conjointes entre les forces haïtiennes et kényannes, le Premier Ministre a fait valoir que les forces de l’ordre continuent inlassablement des opérations sur le terrain afin de protéger la population.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité