Le gouvernement veut détruire les constructions anarchiques au morne l’Hôpital

273

Le ministre de l’environnement, Ronald Toussaint, entend s’attaquer effectivement à l’épineux dossier des constructions anarchiques au morne l’hôpital.Hier mercredi le ministre a réalisé une première exploration avec les journalistes en vue de sensibiliser la population sur la nécessité de démolir les maisonnettes construites dans les ravins ou les flancs du morne et qui provoquent des dégâts énormes au centre ville de Port-au-Prince en saison pluvieuse. Plusieurs axes ont été identifiés par les experts du ministère dans le cadre de ce programme dénommé  » sové la vie nan mòn lopital ».L’axe Carrefour feuilles – Jalousie sera la première à bénéficier d’une intervention du ministère de l’environnement.Dans une deuxième étape l’axe Carrefour feuilles – Mariani sera pris en charge puis l’axe Pernier – Pelerin. Conscient de la complexité du dossier le ministre de l’environnement s’est assuré de l’appui de plusieurs autres organismes dont le ministère de l’intérieur et la délégation de l’Ouest. Selon les enquêtes réalisées dans le secteur du morne l’hôpital il faudra démolir plus de 3 000 maisonnettes pour protéger les berges, rétablir des espaces verts et curer les lits des ravins. Dans une première étape du programme 450 maisonnettes se trouvant dans l’axe du drainage dans les lits des ravins seront détruites.Cependant les autorités n’entendent pas réaliser des actions brutales mais des interventions de concert avec les élus locaux. M. Ronald Toussaint utilise le terme  » déplacer et non détruire » pour expliquer la démarche qui s’inscrit dans une phase d’urgence. L’objectif est de maintenir une couverture végétale dans les flans du morne l’hôpital qui surplombe la capitale, Port-au-Prince.Des barrages de rétention d’eau seront également construits dans les ravins pour empêcher l’inondation de plusieurs quartiers de la capitale lors des averses. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité