Le ministère de l’agriculture doit prendre en charge le canal 

298

Le ministère des travaux publics transport et communication (TPTC) n’entend pas s’approprier du canal sur la rivière Massacre.  Le ministre M. Rosemond Pradel, assure qu’il n’existe pas d’enveloppe budgétaire pour ce projet.  C’est de préférence le ministère de l’agriculture,  en charge des cours d’eaux, qui devra prendre en charge l’ouvrage.

Ce dossier brûlant, à l’origine du conflit frontalier, a été discuté en conseil des ministres. 

M. Pradel informe que deux autres aspects sont envisagés. Il s’agit d’installer des pompes et de réaliser des forages. La démarche vise à permettre l’irrigation des plantations même en saison sèche.

Une commission technique, composée de fonctionnaires, a eu en début de semaine des échanges avec le comité technique du canal.  Les agronomes et ingénieurs ont évoqué les matériels nécessaires pour achever l’ouvrage.

Le plan du canal a été récemment dévoilé par le comité de gestion. 

Les ingénieurs en charge de la construction assurent que l’ouvrage sera achevé à la mi décembre. <br><br> LLM / radio Métropole Haïti 

Publicité