Le numéro 2 de l’Eglise Catholique fait le procès du pouvoir Lavalas à l’occasion du 1er mai

222

Le vice-président de la Conférence Episcopale Haitienne, Monseigneur Guire Poulard , est très critique vis-à-vis de la gestion du président de la république, Jean Bertrand Aristide . Le prélat qui s’exprimait à l’occasion du 1er mai à Jacmel a reproché à M. Aristide de n’avoir pas tenu les promesses de bien-être faites à la population et de lutte contre la corruption . » La corruption et la hausse du coût de la vie règnent en maitre dans un gouvernement dominé par l’arrogance et l’audace » , dénonce l’Evêque du Sud-Est qui se déclare exaspéré par la posture des  » grands mangeurs » ( dilapidateurs de fonds publics) face à l’augmentation de la misère .  » Ceci est inacceptable « , affirme haut et fort Mgr. Poulard. Dans son homélie sur le jour de l’agriculture et du travail , le numéro 2 de l’Eglise Catholique a dénoncé l’absence de soutien de l’Etat aux paysans qui abandonnent la terre . L’Evêque a également déploré les conditions de vie des travailleurs haitiens à l’étranger et critiqué le pouvoir Lavalas pour son mépris de la question . Monseigneur Guire Poulard s’est dit décu de Jean Bertrand Aristide en rappelant les propos par le curé de Saint Jean Bosco le 24 septembre 1985 à l’occasion de la fête de Notre Dame La Merci à Saut d’Eau . Le prélat a notamment rappelé que M. Aristide avait cité le prophète Jérémie qui maudissait tous ceux qui bâtissaient leur fortune sur la force d’autrui et qui entretenaient l’injustice tout en privilégiant leurs intérêts personnels . Sur le plan politique, Monseigneur Guire Poulard doute de la reprise des négociations entre le parti au pouvoir Lafanmi Lavalas et l’Opposition (Convergence Démocratique). L’Evêque du Sud-Est estime que le dialogue n’est pas possible car les règles du jeu ne sont pas respectées .

Publicité