Le PAM alerte sur l’insécurité alimentaire

183

Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies (PAM) informe que plus d’un Haïtien sur trois est dans une situation d’insécurité alimentaire grave, en raison de la crise économique, des troubles sociaux et de la baisse de la production agricole.Mme Elisabeth Byrs, porte-parole du PAM, a indiqué qu’une étude menée en octobre révèle que sur les 11 millions d’Haïtiens, près de 3,7 millions souffrent d’insécurité alimentaire grave. Et parmi eux, plus d’un million sont en situation d’urgence.« Plus d’un Haïtien sur trois a besoin d’une aide alimentaire urgente dans les zones rurales et urbaines en raison d’une combinaison de la hausse des prix, d’une baisse de la production agricole et des troubles sociaux, qui ont fortement perturbé l’activité économique », a déclaré Mme Byrs.Mais pour continuer à venir en aide à ces populations, le PAM a besoin de financement. Et en décembre dernier, le PAM avait demandé 62 millions de dollars aux pays donateurs. Mais, elle n’a reçu jusqu’ici que 5 millions.« Nous avons encore besoin de 57 millions de dollars pour poursuivre ses opérations au cours des six prochains mois », a indiqué Elisabeth Byrs.En raison de l’insécurité alimentaire l’agence onusienne a intensifié ses opérations pour apporter une assistance alimentaire d’urgence à 700.000 personnes dans le besoin à Haïti.En 2019, le PAM a répondu aux besoins alimentaires d’urgence de plus de 230.000 personnes parmi les plus vulnérables du pays, qui ont été touchées par la hausse des prix, la baisse de la production agricole et « des épisodes récurrents de troubles sociaux ». LLM / radio Métropole Haïti

Publicité