Le président du Sénat prône une présidence collégiale

253

Le président du Sénat haïtien, M. Joseph Lambert, prône désormais une présidence collégiale.
Encore président du Sénat, M. Lambert à compris qu’il ne pourra plus dans trois mois revendiquer la présidence provisoire en se référant à la constitution.


Vieux briscard de la politique, M. Lambert recommande une présidence collégiale, un triumvirat, pour assurer la transition.
Les trois membres du conseil de la présidence seraient désignés dans le cadre d’une alliance entre les trois accords.


Opposant farouche au monocephalisme d’Ariel Henry, le sénateur Lambert estime que la présidence collégiale s’était plus efficace pour la transition.
Il critique vertement le Premier Ministre qui avec la complicité ce la communauté internationale a fait perdre 4 mois à la nation.


Il y aura plus d’énergie et de cohésion au sein de l’équipe gouvernementales, promet M. Lambert.
Il attire l’attention sur les grands chantiers de cette transition dont la remise en place des institutions notamment le Conseil Électoral Provisoire (CEP).


Avec l’appui du PEN, M. Lambert serait toujours en lice pour présidence provisoire.

LLM / Métropole Haïti