Le Secteur Syndical : Gouvernement de Salut Publique

219

Le secteur syndical souhaite que l’OEA évite de cautionner la politique de fait accompli du régime Lavalas. Le secteur syndical continue de réclamer l’annulation des élections du 21 mai, la démission du CEP, la mise en place d’un gouvernement de salut public pour réaliser des élections générales avec l’aide financière et la protection de la communauté internationale.Selon les syndicalistes de gouvernement de salut public aurait pour mandat d’entamer un dialogue constructif avec tous les partis qui pourront se présenter librement aux élections. Ainsi l’OEA aura contribué à à la relance du processus démocratique en Haïti, soulignent les syndicalistes, qui comptent adresser un document au Chef de la mission de l’OEA, Luigi Eunaudi.

Publicité