Le Sénat haïtien préoccupé par l’affaire Blondel

93

Une délégation composée de représentants des Commissions des droits de l’homme, de la justice et de la santé du Sénat effectue une visite ce jeudi 26 juillet au commissariat de Port-au-prince. A la tête de cette mission le sénateur Prince Pierre Sonson qui met en doute la version présentée par le porte-parole de la Police Nationale d’Haïti, Jean Dady Siméon, selon lesquelles le docteur Blondel était en possession illégale d’armes à feu et s’apprêtait à faire exploser le ministère de la santé avec une grenade à fragmentation. “ Il faut faire toute la lumière sur cette affaire” estime le sénateur du Sud-Est. Outre Prince Pierre Sonson, les sénateurs contestés Louis Gérald Gilles et Lans Clones visiteront le prévenu au Commissariat de Port-au-Prince et s’informeront de l’état de santé du docteur Blondel et des conditions de son incarcération. Les sénateurs envisagent également de convoquer le ministre de la justice Gary Lissade autour de cette affaire. Les parlementaires membres des commissions des droits de l’homme, de la justice et de la santé du Sénat plaident en faveur d’un état de droit en Haïti.