Le sénateur Anacacis Jean Hector souhaite un accord entre la Téléco et la Haitel

257

Le président de la commission sénatoriale des travaux publics, Anacacis Jean Hector, réclame l’intervention du chef de l’état dans le conflit opposant la Téléco à la Haitel.Cet appel intervient 72 heures après la décision de la Téléco d’empêcher à la Haitel d’utiliser ses installations.Le sénateur Anacacis Jean Hector croit que le chef de l’état doit tout faire pour éviter un scandale et du même coup envoyer un bon signal aux hommes d’affaires haïtiens et étrangers désireux d’investir dans le pays.Selon le sénateur Jean Hector, le président Préval peut convoquer le gouverneur de la Banque Centrale qui est le président du Conseil d’administration de la Téléco et les responsables de la Haitel afin de juger la situation. » On peut accorder un sursis à la Haitel afin qu’elle puisse payer ses dettes », dit-il qualifiant la décision de la Téléco d’arbitraire. » La Téléco n’est plus le régulateur du secteur des Télécommunications », argue le sénateur Jean Hector faisant référence à l’accord liant les deux compagnies.De plus, Anacacis Jean Hector préconise une intervention de l’état dans la gestion de la Haitel si un cas de mauvaise gestion est enregistré.Tout en faisant référence à la vitalité du secteur des Télécommunications le sénateur Jean Hector ne souhaite pas la disparition de la Haitel ou son rachat par la Téléco.Par ailleurs, Le PDG de la HAITEL, Franck Ciné, accusé d’implication dans la faillite de la Socabank, a été auditionné mardi par les juges de la Cour d’appel de Port-au-Prince.

Publicité