Léogane, nouvelle cachette des bandits

451

Des membres de gangs fuyant les assauts des forces de l’ordre ont été appréhendés le week-end écoulé à Léogane (sud de Port-au-Prince).
Alertés par les comportements de ces inconnus les résidents de la section communale de Dessources avaient appelé à une intervention des policiers.
Au moins 9 bandits ont été arrêtés rapportent des médias.


Plusieurs opérations avaient été réalisées par les policiers grâce aux informations communiquées par les citoyens.
Des habitants de Baussan avaient également dénoncé des individus suspects qui se déplaçaient essentiellement par voie maritime.


Deux des bandits de Village de Dieu interpellés, considérés comme proches du second chef de ce gang, ont été transférés à Port-au-Prince sur requête expresse de la Direction Centrale de la Police judiciaire (DCPJ).


Des leaders d’organisation de la société civile réclament d’autres opérations des forces de l’ordre en vue d’appréhender des bandits qui se sont réfugiés dans des quartiers proches du Centre ville de Léogane.
La cité Anacaona est devenue depuis plusieurs mois le refuge des bandits traqués par les policiers à Martissant et Village de Dieu.


Plusieurs dizaines de bandits ont pu se cacher à Léogane en raison de la complicité de certains habitants.
Des bandits de 400 Marozos ont pu également s’établir dans les sections rurales reculées où il sera très difficile de les capturer.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité