Les candidats à l’imigration doivent être patients prévient un spécialiste

298

Un spécialiste encourage les haïtiens à faire montre de patience dans le cadre du programme humanitatian parole. M. Shiller Mésidor, coach en développement personnel et question migratoire, explique que le traitement des dossiers par les autorités migratoires américaines est la cause de la lenteur dans le flux de migrants. Il souligne que les dossiers ne sont pas traités pas ordre chronologique de réception. Ceci est réalisé de manière aléatoire, ajoute t-il.


Les haïtiens ne disposent d’aucun recours pour obtenir des informations sur une certaine lenteur.
De l’avis de M. Mésidor les fonctionnaires traitent les dossiers en tenant compte de l’intérêt des États Unis.


Les sponsors ne peuvent exiger aucune explication en ce qui a trait aux retards.
C’est également le cas pour les organisations qui ne peuvent avoir accès aux statistiques sur le nombre de citoyens ayant bénéficié du programme humanitatian Parole.


Intervenant à l’émission Le Point de Télé Métropole, M. Mésidor a exhorté les demandeurs à être prêts pour faire le déplacement sitôt le permis délivré. Le coach en développement personnel révèle que les bénéficiaires du programme pourront engager un processus pour changer de statut avant le délai de deux ans.


Ceci leur permettra de demeurer aux États Unis s’il n’y a pas une extension du programme.

LLM / radio Métropole Haïti

Publicité