Les haïtiens doivent payer plus pour leur sécurité estime l’ambassadeur de France

365

Les haïtiens ne paient pas assez pour leur sécurité, c’est le constat de l’ambassadeur de France a Port au Prince, M. Fabrice Mouriez.


En 2020 l’enveloppe consacrée à la Police était de 11 milliards de gourdes. Toutefois les fonds alloués en 2021 avoisinaient les 24 milliards de gourdes. Le diplomate constate une hausse de 50 % mais presse les acteurs de faire plus. L’effort doit continuer dans ce sens, fait-il remarquer.


En réclamant la hausse du budget pour les forces de sécurité il promet que la France continuera à investir dans le secteur de la sécurité.
C’est le sujet majeur dit il appelant les autres membres de la communauté internationale à agir dans le même sens.



Le diplomate révèle que le budget de la coopération française a été multiplié par 10 comparé à l’année dernière.
Insistant sur la nécessité pour que les uns et les autres fassent des efforts supplémentaires, il note que la communauté internationale avait interrompu l’assistance à la police croyant que les problèmes étaient résolus.


Le problème d’effectif est la question fondamentale.
Seulement 9 000 policiers sur les 13 000 sont effectivement impliqués dans la sécurité publique.
L’aide de la France doit être la bienvenue parce qu’elle est précieuse
pour la sécurité publique. Il rejette les critiques sur une aide insignifiante faisant remarquer que les fortunés haïtiens préfèrent investir dans leur sécurité rapprochée au lieu d’aider les forces de l’ordre.

Publicité