Les parlementaires se réjouissent du choix de Yvon Neptune pour remplacer le premier ministre Jean Marie Chérestal

213

Les parlementaires Lavalas sont euphoriques après la désignation par le parti au pouvoir de Yvon Neptune comme futur premier ministre. Députés et sénateurs demeurent persuadés que le chef a.i. de Fanmi Lavalas est le mieux armé pour faire face à la situation suite à la démission de Jean Marie Chérestal.  » C’est le règne de l’austérité qui s’amène avec Yvon Neptune  » , estiment des parlementaires contestés lavalas qui commentaient la désignation par le président Jean Bertrand Aristide du chef a.i. de Fanmi Lavalas comme le prochain chef du gouvernement . Les membres de la 47 ème législature,en majorité lavalas, accordent tous les crédits à l’actuel président du Sénat. Yvon Neptune est l’homme de la situation pour sa militance, sa forte personnalité, ses qualités et compétences. En attendant que le processus de ratification soit enclenché au Parlement, Yvon Neptune a un agenda pour le moins particulièrement surchargé. D’abord, il devra remettre sa démission en tant que président du grand corps et sénateur de l’Ouest. Ensuite, il devra fixer sa position sur l’organisation du bureau après son départ laissant l’assemblée à 19 membres et ce départ ne sera certainement pas sans conséquences sur le fonctionnement du Sénat. Porte-parole de Fanmi Lavalas, sénateur de l’Ouest, pour ensuite devenir chef a.i. du parti de Jean Bertrand Aristide, Yvon Neptune a jusqu’ici fait un parcours sans conteste au sein de la famille Lavalas. Aujourd’hui, l’homme considéré comme un dur à cuire par ses adversaires politiques s’apprête à quitter la tribune du Sénat pour un manteau de premier ministre. Quelle sera la prochaine étape?

Publicité