Les principales villes sont calmes après les manifestations postélectorales (1 ere partie)

95

Les principales villes de province, Cap Haïtien, Gonaïves, Cayes, Jacmel, Jérémie, Hinche, Léogane et Miragoane, étaient calmes ce matin après les manifestations postélectorales. A Jérémie la situation était calme ce matin. Hier soir des manifestations antigouvernementales avaient été enregistrées dans la métropole de la Grand Anse.Hier au Cap Haïtien, les partisans de l’Inité avaient gagné les rues pour célébrer leur victoire.Ce matin la cité Christophienne était calme. A Léogane la journée électorale a été un succès.Les électeurs ont pu exercer leur droit de vote toutefois de nombre d’entre eux ont indiqué que leurs noms ne figuraient pas sur les listes électorales.Le chef de la Minustah, le secrétaire général adjoint de l’OEA, Albert Ramdin et une délégation d’observateurs de l’OIF avaient effectué une visite dans quelques centre de vote de la cité Anacaona. M. Mulet s’est dit satisfait du déroulement du scrutin.Tout se passe bien c’est paisible c’est tranquille a martelé M. Mulet qui salue l’engagement des citoyens en faveur de la démocratie. Dans les Nippes, certaines irrégularités ont été rapportées par des mandataires qui ont été mis à l’écart de leurs centres de vote.De nombreux électeurs n’ont pu exercer leur droit de vote parce que leurs noms ne figuraient pas sur les listes électorales. Aux Cayes la ville s’est réveillée calme ce matin après les manifestations postélectorales.De nombreux électeurs non inscrits sur les listes électorales avaient exprimé leur colère au cours de la journée électorale.Les manifestants avaient lancé des slogans hostiles au gouvernement et aux autorités électorales. LLM / radio Métropole Haïti