Les visas d’une soixantaine d’officiels lavalas révoqués, selon le quotidien haïtien « Le Matin »

240

Le gouvernement américain serait passé à l’action contre des officiels lavalas et des responsables de la Police sur le terrain. Selon le quotidien « Le Matin » les Etats-Unis auraient révoqué les visas d’une soixantaine de lavalassiens de haut rang dans l’administration publique. Cette mesure toucherait également des membres de la direction de la Police Nationale d’Haïti (PNH) et des dirigeants de la Fondation Aristide pour la démocratie. « Le Matin » indique avoir appris la nouvelle auprès des interessés et du Consulat des Etats-Unis en Haïti. Toutefois, le journal n’était pas en mesure de préciser les raisons pour lesquelles le gouvernement américain a décidé de révoquer les visas de ces officiels lavalas et membres de la PNH. Le quotidien haïtien ignore aussi si cette disposition est liée à la demande formulée par le secrétaire général de Reporters Sans Frontières (RSF), Robert Ménard. Le dirigeant de RSF avait récemment souhaité que les Etats-Unis et les autres pays occidentaux annulent les visas du président Aristide et des officiels de son gouvernement en raison des attaques perpétrées contre les journalistes et aussi le blocage enregistré dans le cadre des enquêtes sur l’assassinat du directeur de Radio Haïti Inter Jean Dominique et du directeur de l’information de Radio Echo 2ooo à Petit-Goave Brignol Lindor.

Publicité