L’Opposition Appelle à la Mise à l’Ecart de Lavalas

263

Le régime Lavalas est de plus en plus déterminé à faire avancer le processus électoral qui divise la société haïtienne. Avant son départ pour Saint Vincent et Grenadines le dimanche 2 juillet, le Président de la République, René Préval, a affirmé que son pouvoir ne comptait pas revenir sur les résultats communiqués par le Conseil Electoral Provisoire (CEP) amputé de trois (3) membres ; il a déclaré agir au nom de la loi. La mobilisation des partis de l’opposition contre la tenue des élections a pris un nouveau virage. Le Groupe de Convergence en session dimanche, a réclamé la démission du Président Préval et l’installation d’un gouvernement provisoire pour l’organisation des prochaines élections. Selon les membres du Groupe de Convergence, la tenue d’élections avec le pouvoir Lavalas n’est plus à l’ordre du jour. Le Groupe a lancé un appel pressant à l’endroit des autres secteurs de la nation pour qu’ils supportent ce mouvement qui vise la mise à l’écart du régime Lavalas. Dans ces résolutions adoptées le dimanche 2 juillet, le Groupe de Convergence a églament lancé des propos acerbes contre les membres restants du Conseil Electoral Provisoire. Par ailleurs, les partis de l’opposition ont menacé de les traduire par devant les tribunaux de la République s’ils s’obstinent à utiliser leurs emblèmes sur les bulletins de vote .

Publicité