L’Opposition condamne l’installation de la 47e législature

281

Pour l’Organisation Peuple en Lutte (OPL) , Lavalas confirme sa volonté d’instaurer un régime dictatorial dans le pays en imposant de force une rentrée parlementaire illégale. Le responsable du parti, M. Gérard Pierre Charles, qui détenait la majorité à la 46e législature souhaite que la population se mobilise pour stopper Lavalas dans sa démarche. Par ailleurs, l’entrée en fonction de la 47e législature dominée par Lavalas est dénoncée par le Mouvement Patriotique Pour le Sauvetage National (MPSN). Ce regroupement politique estime que ces parlementaires n’auront pas la reconnaissance internationale et l’un des dirigeants du MPSN prévoit des sanctions internationales sous peu.

Publicité