L’Opposition Donne la Réplique à Lavalas

177

Le Groupe de Convergence Démocratique accuse la Fanmi Lavalas de bloquer les négociations de sortie de crise . « L’ancien président Jean Bertrand Aristide en refusant de se présenter à l’hôtel Montana dans le cadre des discussions a clairement manifesté son refus de négocier  » a déclaré le professeur Victor Benoit, porte-parole de la Convergence Démocratique, lors d’une conférence de presse le mardi 24 octobre.’ Nous sommes toujours disposés à négocier  » a encore declaré Victor Benoit qui a expliqué que l’opposition a tout fait pour favoriser la signature d’un accord pour une sortie de crise . « Ils voulaient l’option zéro’ a retorqué pour sa part le porte-parole de la fanmi lavalas, Yvon Neptune. M Neptune qui se dit ouvert au dialogue soutient que le vote du 21 mai n’est pas négociable. Le responsable lavalassien a qualifié de stériles les rencontres avec l’opposition. »Le temps ne s’arrêtera pas pour nous’ a déclaré de son coté le président haitien René Préval. Le premier ministre haïtien, Jacques Edouard Alexis, a en effet annoncé en début de semaine un coup d’accélarateur dans le processus électoral devant aboutir à l’élection présidentielle du 26 novembre.

Publicité