L’Opposition réaffirme son refus de cautionner l’impunité à l’occasion du 17 décembre

183

La Convergence Démocratique a organisé un rassemblement à Pont-Morin (Port-au-Prince), ce mardi 17 décembre 2002 pour marquer le premier anniversaire de l’incendie des locaux des partis de l’Opposition par des proches du pouvoir suite à l’annonce d’une tentative de coup d’Etat . Sous le thème  » Plus Jamais  » , la principale coalition de l’Opposition entend dire  » non à l’impunité et à la violence  » et réaffimer sa détermination à obtenir le départ du Président Jean Bertrand Aristide après la présentation la veille d’une alternative unitaire des forces opposées au régime Lavalas . A l’occasion de ce rassemblement où les témoignages sur les violents évènements du 17 décembre se succèdent, un important dispositif a été mis en place par la Police Nationale d’Haiti (PNH) . D’ailleurs , la réunion de l’Opposition se déroule en présence notamment du directeur général de la PNH , Jean Nesly Lucien , du directeur départemental de l’Ouest , le commissaire Hermione Léonard et d’observateurs de l’Organisation des Etats Américains (OEA) . Le comportement de l’institution policière avait été dénoncé par l’Opposition et la Société Civile lors d’un rassemblement anti-gouvernemental qui avait été tué dans l’oeuf , le 3 décembre dernier par les membres d’Organisations Populaires (OP) Lavalas armés de pierres , de fouets et de bâtons . Des OP Lavalas qui avaient menacé d’investir très tôt le Pont Morin où se tient le rassemblement de la Convergence ont été tenus à distance par la police qui a même dispersé une contre manifestation . Durant la réunion de l’Opposition , un cameraman de la télévision du Président Aristide  » Télé TiMoun  » portant un T-Shirt à l’effigie du chef de l’Etat a été pris à partie par des opposants . Aucun autre incident n’a été signalé jusqu’ici .

Publicité