L’Opposition Sur la Sellette

253

Dans l’Ile de la Gonâve, une organisation proche de la Fanmi Lavalas accuse l’Opposition de maintenir le climat d’insécurité. L’Organisation Pour le Développement de la Gonâve (OPMG) parle de stratégie visant à empêcher la tenue du scrutin du 26 novembre.Parallèlement à Jérémie, quinze (15) organisations populaires (OP) Lavalas accusent l’Opposition d’entretenir l’insécurité pour destabiliser le pouvoir. Ces OP demandent au Gouvernement de prendre des mesures pour la réalisation de la présidentielle et des sénatoriales partielles du 26 novembre prochain.

Publicité