L’UNNOH presse le gouvernement de respecter ses engagements

185

L’Union des normaliens Haïti (UNNOH) invite le gouvernement à respecter ses engagements envers les professeurs du secteur public de manière à éviter toute perturbation de la rentrée scolaire, en septembre prochain.Lors d’une conférence de presse ce vendredi, le coordonateur général de L’UNNOH, Josué Merilien a fait état de nombreux arriérés de salaire que le ministère de l’éducation nationale peine à payer aux enseignants. Par ailleurs Josué Merilien estime que lancer l’année scolaire en septembre n’est pas raisonnable en raison des difficultés socio-économiques auxquelles les parents se trouvent confrontés au quotidien. Au cas, où le gouvernement ne procèderait pas au paiement des arriérés de salaire et n’octroierait pas les avantages sociaux promis aux enseignants, Josué Merilien envisage des mobilisations. EJ /Radio Métropole Haïti

Publicité