Lutte contre le Sida : colloque international sur la transmission mère-enfant

262

Un colloque international sur la Prévention de la Transmission du VIH de la Mère à l’Enfant (PTME) se tient à l’hôtel Montana du 5 au 7 avril 2005. Cette importante rencontre doit réunir, sous le parapluie du Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP), plus d’une vingtaine d’experts internationaux. Il s’agira de définir de nouvelles stratégies en vue de renforcer le programme de PTME/VIH/SIDA. Six (6) ans après avoir été implanté en Haïti, le programme de la Prévention de la Transmission du VIH de la Mère à L’Enfant (PTME) s’est révélé quelque peu inefficace par rapport à l’expansion de l’épidémie du Sida. Les normes de prise en charge des femmes enceintes doivent être révisées, affirme la ministre de la santé. Le docteur Josette Bijou se prononce en faveur d’une stratégie plus dynamique. Il faut trouver de nouveaux modèles de prise en charge pour prévenir la transmission verticale, a-t-elle poursuivi. La ministre de la santé dit miser sur le colloque international sur le PTME/VIH/SIDA pour y parvenir. Il s’agit aussi de trouver de nouvelles stratégies pour réduire la mortalité maternelle et infantile. Des efforts à déployer en vue d’atteindre les objectifs de développement du millénaire, souligne Josette Bijou. Les experts internationaux et les quelque techniciens locaux qui se réunissent du 5 au 7 avril à l’hôtel Montana ( Port-au-Prince) doivent aborder également la question de l’allaitement maternel et artificiel. Reviendra-t-il à la mère séropositive de décider du mode d’allaitement ? La ministre de la santé croit que la rencontre de trois jours sur le PTME/VIH/SIDA guidera les réflexions. Les résolutions qui sortiront du colloque international feront l’objet d’un atelier de travail avec les partenaires locaux, a indiqué la responsable de l’Unité de Contrôle et de Coordination de la lutte contre le Sida (UCC), le docteur Joël Deaz. Le colloque international qui se tient du 5 au 7 avril à l’hôtel Montana est organisé par le MSPP avec l’appui de ses partenaires, entre autres, l’USAID, l’ONUSIDA, l’ONUSIDA, l’OPS/OMS, l’UNFPA et le JHPIEGO.

Publicité