M. Valdés précise le rôle de la MINUSTAH aux ONG des Droits de l’Homme en Haïti

225

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en Haïti et chef de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH), Juan Gabriel Valdés, a rencontré, le 28 Octobre à Port-au-Prince, les responsables des Organisations Non Gouvernementales (ONG) s’occupant des questions des Droits de l’Homme en Haïti. Le Représentant spécial a précisé que l’objectif de la rencontre était d’apporter une clarification relative au Mandat et à la Résolution 1542 du Conseil de Sécurité des Nations Unies ayant établi la MINUSTAH, les résumant à « l’assistance au Gouvernement de Transition dans l’organisation les élections libres, honnêtes et démocratiques, le renforcement et la modernisation la Police Nationale d’Haïti (PNH), la défense et la consolidation des institutions nationales, mais également la défense des Droits de l’Homme », qui sont des préalables pour l’instauration d’un climat de paix et d’un développement économique et social. Le chef de la MINUSTAH a, par ailleurs, recueilli les préoccupations des ONG, dont la plupart ont trait à la sécurité, au rétablissement d’un Etat de droit et de justice à travers la recherche de la vérité et de la transparence. Les ONG ont, en outre, souligné l’importance « des enquêtes sur les crimes et les violences politiques ayant cours dans le pays », mais également du « rôle des media dans l’apaisement de ce climat de violence ». Remerciant ces ONG pour le travail accompli en Haïti, étant « conscient de la souffrance des populations haïtiennes » et soulignant que « la communauté internationale se sent concernée et veut se rapprocher de cette réalité », l’Ambassadeur Valdés a fait remarquer que la tâche est immense et difficile, nécessitant une étroite collaboration entre la MINUSTAH et les ONG, en vue de redonner espoir au peuple haïtien. Source :ONU

Publicité