Martelly préconise une réduction du nombre des partis politiques

102

Le chef d`Etat haïtien, Michel Martelly, multiplie les actions prouvant son engagement dans le processus de réconciliation nationale.M. Martelly s’est entretenu mercredi soir avec une centaine de leaders politiques représentant une trentaine de partis politiques. A l’exception de l´organisation du Peuple en Lutte (OPL), la quasi-totalité des principales formations politiques étaient représentées à cette rencontre qui constituait une prise de contact entre le chef d’Etat et les hommes politiques. M. Martelly s’est dit prêt à s’impliquer dans les efforts pour renforcer les partis politiques. Un renforcement qui passe par une réduction du nombre de formations politiques. Plus d’une centaine de partis sont légalement enregistrés au ministère de la justiceLe président haïtien préconise un regroupement sur la base idéologique. Il souhaite que le processus aboutisse à la formation de trois grandes formations bénéficiant de subvention de l´Etat. Toutefois M. Martelly n’a pas élaboré sur la loi sur les partis politiques. L’analyse de cette loi a été suspendue au Senat sur requête des leaders politiques. A l´’instar de la majorité des chefs d’Etat et de gouvernement haïtiens, M. Martelly n’a pas été membre d’un parti politique avant son accession à la Présidence.Seuls Leslie Manigat, chef d’Etat en 1988 et Rony Smarth, Premier Ministre en 1996 avaient été des dirigeants politiques. LLM / radio Métropole Haïti

Publicité