Mathias Pierre doute de la volonté de réaliser les élections

969

L’ex ministre chargé des questions électorales, l’ingénieur Mathias Pierre, doute de la velléité du Premier Ministre haïtien, d’organiser des élections.
Il n’y a aucune planification puisqu’il n’y a pas de Conseil Électoral, tranche M. Pierre.


Il détient des informations importantes sur le processus électoral pour avoir eu de multiples séances de travail avec les acteurs nationaux et internationaux.
Cependant M. Pierre n’a jamais été contacté par le gouvernement du Premier Ministre Ariel Henry.


Il n’en fait pourtant pas une histoire faisant valoir que des étapes importantes avaient déjà été franchies.


Il faut un plan pour organiser les élections, insiste M. Pierre pour qui le gouvernement n’envoie pas des signaux clairs en ce qui a trait aux priorités qui devraient être les élections, le climat sécuritaire et l’enquête sur l’assassinat du président Jovenel Moïse.


De plus il considère que les actuels tenant du pouvoir seraient motivés par d’autres priorités tel faire perdurer la transition.
Il estime que la prise du pouvoir est l’acte de 2 des comploteurs ayant assassiné le président Moïse.


Ces acteurs politiques, qui ne seraient jamais parvenus au pouvoir par la voie des urnes, sont impliqués dans des tractations pour conquérir le pouvoir dans les périodes de transition.
L’ingénieur Pierre croit tout de même qu’il faut réaliser les élections pour que le peuple puisse librement choisir ses mandants.

LLM / radio Métropole Haïti